Des cosmétiques magnifiques avec Fun Ethic ! (et jeu concours)

Il y a quelques mois, j’ai eu le plaisir de rencontrer Martine et Olaf, les créateurs de Fun’Ethic, une jeune entreprise alsacienne de cosmétiques responsables, naturelles et biologiques. 

Les cosmétiques écologiques ont de plus en plus le vent en poupe, malheureusement il est parfois difficile de s’y retrouver car certaines marques ne jouent pas le jeu à 100%.

Chez Fun’Ethic, pas de risque, tous leurs produits sont biologiques et Lauréat slow cosmetique, La référence dans le domaine.

slow cosmétique fun ethic ecologique biologique

Lorsque j’aurais envie de changer un peu d’une simple huile pour ma peau, je choisirais les yeux fermés les produits Fun’Ethic !

J’ai voulu interviewer Martine et Olaf pour vous faire rentrer dans leur univers à la fois fun et Ethique !

Et pour fêter les 1000 fans sur la page Facebook Ozetik, nous avons organisé un jeu concours pour vous : Rendez-vous en fin d’articles !

Martine et Olaf, quand avez-vous créé Fun’Ethic et pourquoi ?

Vaste question : nous avons créé Fun’Ethic en 2012.

En fait, nous en étions arrivés à un point de nos carrières où le besoin de créer un modèle d’entreprise en phase avec nos valeurs et notre éthique s’est imposé à nous.

Nous étions tous deux cadres supérieurs dans une structure qui n’était pas en phase avec nos attentes, notre vision de l’entreprise et de l’être humain.

funethic8

Aviez-vous d’autres idées de nom d’entreprise ? Comment est venu Fun’Ethic ?

Nous avons cherché longtemps avant de trouver. Tout d’abord de nombreux noms sont pris, voire déposés auprès de l’Inpi et non utilisés (certaines marques se protègent, tu n’imagines pas à quel point !).

Nous cherchions un nom qui nous ressemble, … , si si, je t’assure, nous sommes à la fois Fun et Ethiques 🙂

Lorsque nous sommes arrivés sur ce nom, nous n’y croyions plus ! Il faut un peu de chance aussi !

Je comprends totalement, moi-même pour Ozetik, j’ai beaucoup beaucoup cherché !

Combien d’employés compte Fun’Ethic aujourd’hui ?

Fun’Ethic compte à ce jour une employée et une apprentie.

L’équipe se compose de nous deux, les créateurs de Fun’Ethic, de Laura, notre Chargée de Communication en CDI depuis septembre 2015 et de Florine, notre apprentie Responsable Développement Commercial.

Au quotidien, nous sommes donc 4 et de temps en temps, une stagiaire en communication vient renforcer l’équipe 🙂

Je suis impressionnée par tout le travail réalisé par cette petite équipe suractive !

Fun’Ethic a 3 gammes selon l’âge, pouvez vous nous en dire plus ?

Habituellement, les produits de cosmétique sont classés par type de peaux. Sauf que souvent les femmes ne connaissent pas vraiment leur type de peau et peuvent utiliser des produits qui ne leur sont en réalité pas adaptés.

Surtout qu’en magasin, il y a de quoi se perdre devant le choix de produits ! Développer une gamme large est devenu un enjeu commercial pour prendre le plus de place possible dans le rayon du magasin, mais les différences entre les compositions sont parfois/souvent minces.

funethic4

Chez Fun’Ethic, nous avons souhaité simplifier au maximum notre offre, la rendre facilement lisible et compréhensible pour tous.

Nous pensons que les besoins de la peau changent en fonction de l’âge et que le fil rouge est une bonne hydratation, tout simplement.

Nous proposons donc 3 gammes par catégorie d’âge, à destination des ados «Être Ado», des jeunes femmes entre 20 et 30 ans «Avoir 20 ans» et des femmes à partir de 30 ans «Vivre ses 30 ans».

La gamme «Être Ado» est antibactérienne et séborégulatrice, la gamme «Avoir 20 ans» est défatiguante et mise sur l’éclat du teint et la gamme «Vivre ses 30 ans» est antioxydante et régénérante.

Beaucoup d’ingrédients sont à éviter dans les cosmétiques du commerce. Etait-ce facile de trouver des alternatives naturelles aux substances toxiques et nocives des produits habituels ?

C’est très simple à partir du moment où tu en fais un pré-requis de départ. Ce qui a été notre cas.

Pas de matières premières dangereuses, des produits simples et efficaces, des parfums français… Toutes nos matières premières sont transformées en France !

Bravo 🙂

Vous utilisez beaucoup d’huiles, d’hydrolat. Comment les sélectionnez vous ?

Nous avons sélectionné nos fournisseurs (et donc nos matières premières) selon 2 critères majeurs :

  1. Des matières bio et équitables ou bio et françaises ou naturelles et françaises, comme un système d’entonnoir.
  2. La présence des fournisseurs sur une liste autorisée chez Ecocert. L’écocertification de nos produits était également un pré-requis de départ.

Et pour les notes parfumantes, ce sont des parfums français 100% naturels.

Vos emballages sont en plastique. Pourquoi ne pas avoir choisi le verre ou le métal ?

C’est avant tout une question de coûts car Fun’Ethic a la vocation de rendre le bio de qualité accessible à tous. Les flacons en plastique ont un coût de production moins élevé ayant moins d’impact sur le prix de vente consommateur que des flacons en verre ou en métal.

Comme toujours, petits prix et développement durable sont complices chez Fun’Ethic car nos flacons sont fabriqués dans une entreprise verte qui fabrique plus d’électricité qu’elle n’en consomme et ils sont recyclables.

Votre plus grande fierté avec Fun Ethic ?

C’est une question qui nous est posée régulièrement. C’est surtout de l’avoir fait, d’y être arrivés. Ce n’est pas simple au quotidien, mais contribuer à une évolution des mentalités des consommateurs, c’est un beau challenge tu ne trouves pas ?

Oh que si ! Ayant moi-même créée mon entreprise, je suis totalement d’accord, c’est un merveilleux challenge, mais un challenge quand même !!

Allez-vous développer une gamme pour les hommes ? Pour les 40 ans ? Bref,des nouveaux projets ?

Un clin d’œil à notre gamme « Vivre ses 30 ans », qui convient parfaitement aux femmes jusqu’à 45 ans environ.

Nos nouveautés s’inscriront toujours dans les «Indispensables du quotidien»… Tu découvriras cela avec nos nouveautés 2016 😉 … Patience … tu devrais adorer !

Oh j’ai Haaaate 😉 


CONCOURS

EDIT : Les gagnantes dans la vidéo ci dessous. Elles seront contactées par mail pour recevoir leur prix 🙂

 

Lots à gagner :

  • L’eau micellaire adaptée à votre âge + Les carrés magiques démaquillants
  • Le déodorant adapté à votre âge + Les carrés magiques démaquillants
  • La crème de jour adaptée à votre âge + Les carrés magiques démaquillants
  • L’huile adaptée à votre âge + Les carrés magiques démaquillants

Conditions de participation

Laisser un commentaire à cet article en précisant quel lot vous ferait le plus plaisir 
Liker la page Facebook OZETIK
Liker la page Facebook Fun’Ethic
Le concours est ouvert aux personnes résidentes en France Métropolitaine
Le concours est ouvert jusqu’au lundi 9 Mai et les deux gagnant(e)s seront tiré(e)s au sort le mardi 10 Mai !
Le premier gagnant recevra le lot qu’il a choisi en commentaire. Le second aura la chance de recevoir les carrés magiques.
Merci de partager ce concours autour de vous 🙂 

Publicités

Envoyer 200 box, facile ?

200 box Ozetik sont parties ces derniers jours. 200 colis préparés par mes petites mains ! J’ai pris énormément de plaisir à les confectionner et voir mon projet se concrétiser de la sorte. J’ai pris aussi beaucoup de temps pour réaliser une boite qui me plaise, et qui j’espère vous donnera tout autant satisfaction !

Etape 1 : Tamponner 21 fois chaque box

Comment faire des box jolies, sans utiliser trop d’encre polluante, avec un seul carton  ?  Voilà la première question sur laquelle nous avons planchée avec la graphiste !

Au contraire de la plupart des box existantes qui ont un carton extérieur pour l’envoi et une boite travaillée à l’intérieur pour présenter les produits, nous ne voulions utiliser qu’un seul et unique carton, histoire de limiter le suremballage, sans trop utiliser d’encre. Mais nous voulions tout de même que ce carton soit personnalisé et agréable à recevoir !

La solution trouvée : 9 tampons personnalisés en bois. J’ai tamponnée 21 fois chaque box. Un total de 4200 coups de tampons, qui m’a valu une ampoule à la main à la fin des 3 jours de confection !!

12366437_10153797975214127_5824593493403560545_n

Etape 2 : Remplir les box de papier kraft

Les box sont rembourrées de papier kraft pour éviter toute casse des produits. Ce papier kraft, je l’ai reçu en rouleau. Il a fallu couper 200 feuilles de 2 mètres, les froisser puis les intégrer à la box. Oui, cette étape a, elle aussi, pris un sacré temps !!

Pourquoi je n’ai pas pris une boite plus petite qu’il aurait fallu moins rembourrer ? Car j’ai choisi d’avoir le même modèle de boite pour tous les mois à venir, et que certains mois (notamment janvier) j’ai besoin d’une grande boite pour y mettre tous les produits. J’ai choisi d’avoir le même modèle car en plus de revenir moins cher, cela est beaucoup plus simple à gérer en termes de stock.

Etape 3 : Remplir les box avec les produits

Avant de remplir la box avec les produits, il a fallu fermer les 400 sticks à lèvres. En effet, le fournisseur m’a livré les bouchons séparément des tubes. J’avais peur que nombre de bouchons ne soient pas trouvés au fond des box. J’ai donc préféré les reboucher. Perfectionniste, moi ?

Faire la distribution des produits dans les box fût ensuite la partie la plus simple. Mais attention aux oublis ! Ma peur : oublier de mettre un stick à lèvres dans une box, ou tout autre ingrédient présent. Je les ai toutes vérifiées 4 fois. J’espère que je les ai toutes bien remplies. Mais l’erreur étant humaine, il est possible qu’une box sur 200 ait un petit défaut de fabrication. Si c’est le cas, je réparerai l’erreur aussi vite que possible !!

Etape 4 : Coller les étiquettes de présentation de la box

Chaque box contient sur sa face interne une étiquette qui présente les produits présents dans la box. Il a fallu décoller le papier de l’étiquette puis appliquer cette dernière sur la box. Ensuite j’ai découpé 200 petits morceaux de scotch double face à coller sur les étiquettes. Après avoir enlevé le papier sur le scotch, j’ai posé un aimant qui servira à aimanter les cartes présentes dans la box sur le frigo pour ceux qui le désirent.

12391807_10153797975229127_570414088080139960_n

Etape 5 : Rembourrer les box puis les fermer

Chaque box a ensuite reçue un peu de papier calage pour prévenir encore une fois de toute casse. Juste avant, chaque box a été vérifiée pour s’assurer que tous les produits y étaient présents.

Etape 6 : Imprimer et coller les étiquettes pour l’envoi

Encore une étape chronophage, surtout quand on la réalise pour la première fois : Créer le fichier client et vérifier les adresses et les points relais proposés. Une fois cela fait, il a fallu aller faire imprimer les étiquettes. Puis, les apposer sur les box.

Puis finalement, il a fallu décoller les 200 étiquettes collées, étape qui a générée le plus de gâchis, que j’aurai volontairement sauté ! Car Mondial Relay qui devait venir chercher les box, n’est jamais venu. j’ai alors décidé de tout envoyer par Colissimo.

Il a donc fallu de nouveau créer les fichiers clients un à un puis imprimer les étiquettes et les scotcher sur les box !

Enfin la dernière étape : Descendre les 200 box (vive l’ascenseur!), les caler dans la voiture, puis les amener à la poste ! Après 2 allers retours tout était confié à la Poste qui a pris la suite en main. Quant à moi, j’ai soufflé, avec la joie du travail accompli !!

box2

Et en janvier c’est reparti !

 

 

Passer un savon (bio) aux gels douches !

Il y a quelques semaines, j’ai été contacté par Rue89 Strasbourg, pour devenir blogueuse invitée sur le thème de l‘écologie pratique sur leur site. J’ai bien évidemment accepté !

Pour le premier article, il y a eu quelques allers-retours pour se mettre d’accord sur le contenu et sur le ton de l’article plus journalistique que ce que j’écris dans mon blog. Mais le résultat est là, et je suis heureuse de vous partager le lien vers l’article :  http://www.rue89strasbourg.com/index.php/2015/10/10/blogs/savon-bio-gels-douches/

Le sujet ?

Les produits contenus dans les gels douches, toxiques et mauvais pour l’environnement …

rayon-cosmetiques-supermarche-1266273-616x380

…et les alternatives alsaciennes existantes.

argasol-alsace-prestige-514x333 (Photo Âme des Savons d’Alep)

Voilà le début : Quand on parle de l’écologie appliquée à la salle de bain, on pense souvent à la consommation d’eau. Et pourtant, le souci majeur n’est pas le nombre de litres d’eau écoulés, mais surtout leur pollution. Une contamination qui s’entretient notamment à cause des savons utilisés. Voici comment l’éviter.

La suite, sur le lien ici  🙂

Le prochain article est déjà en préparation et devrait sortir début novembre… Affaire à suivre…

Bonne lecture !

Précommandez votre Box Ecologique !

Quelle excitation de vous parler de mon projet !! Ca y est c’est parti, la campagne de précommandes et de financement participatif est lancée !!

Mais de quoi donc parle-je ?

Des box mensuelles à recevoir chez soi tous les mois pour accompagner tous ceux qui le souhaitent à devenir pas à pas de super écolos au quotidien !

Toute l’explication en vidéo :

 

Retrouvez le projet sur Ulule !

L’idée vous plait ?

Soutenez ! Partagez ! Précommandez !

Merci, merci, merci  🙂

Et je reste dispo pour touuuuuuutes vos questions sur le sujet !!

Faire son pousse-mousse en verre

Aujourd’hui activité manuelle pour réaliser de beaux pousses-mousses en verre un peu vintage ! Ils habilleront votre salle de bain et donneront un joli coté rétro chic à votre engouement écolo 🙂

savon diy

En plus c’est hyper simple à faire !

savon diy5Il vous faut :

  • un bocal en verre et son couvercle
  • Un marteau et une vis
  • La pompe à savon d’un ancien pousse-mousse
  • Du savon liquide (dont je parle ici)
  • De la peinture pour métal si vous voulez changer la couleur du couvercle (optionnel)

Etape 1 : Percer le couvercle

savon diy6 savon diy7

Etape 2 : Peindre le couvercle (au pinceau ou à la bombe – j’ai opté pour la bombe, plus rapide)

savon diy4b

Etape 3 : Insérer la pompe à savon

savon diy2 savon diy3Etape 4 : Verser le savon liquide et fermer le bocal

savon diy

Et voilà, c’est fait !

Si vous souhaitez le pousse-mousse en verre déjà fait, vous pouvez le retrouver sur la boutique Ozetik (http://shopozetik.com/produit/pousse-mousse-en-verre-retro) et vous retrouverez aussi le savon solide bio saponifié à froid et le kit avec le savon solide à rendre liquide (avec toute l’explication!)

 Abonnez-vous au tableau DIY écologique et zero déchet de Ozetik sur Pinterest et sur Instagram

Et les dents, on se les brosse comment ?

brosse à dent tête rechargeable écologique

Cette semaine, la thématique dentition est à l’honneur. Après vous avoir donné ma super recette de dentifrice maison, parlons du sujet le plus sexy de la planète (voire de l’univers), j’ai nommé : La brosse à dents !!

Dans une salle de bain écolo, la brosse à dents en plastique qui ne se recycle pas, fait indéniablement tâche.

Pourtant, faut bien qu’on se brosse les dents petits écolos que nous sommes !

Pour nous, la solution a été la brosse à dents à tête rechargeable de la marque Yaweco.

brosses a dent1

Pourquoi elle ? Elle est fabriquée en Allemagne (il n’en existe qu’une en France mais le test n’a pas été concluant), et réduit considérablement le plastique, puisqu’on ne jette et remplace que la tête de la brosse.

L’autre possibilité aurait été des brosses à dents dégradables en bambou, à donner aux vers une fois usées, mais elles viennent de loin et coûtent plus chères.

Aucune solution parfaite donc, mais déjà une grande réduction des déchets, avec des têtes rechargeables que toutes les marques devraient proposées.

En plus, c’est carrément économique : La brosse à dent coûte 3,50€ et ensuite 4 recharges coûtent 6 €

brosse a dent souple 1

Avis aux entrepreneur(e)s : Qui veut lancer la brosse à dents écolo made in France ?? Je suis prête à l’aider sur le cahier des charges  😉

Abonnez-vous au tableau Astuces Zero Déchet de Ozetips sur Pinterest.

Une bougie de plus, des déchets en moins !

Samedi matin, direction Paris pour l’anniversaire du petit frère ! Après une pause café au wagon bar du TGV (avec ma tasse pliable parfaite pour l’occasion), nous posons nos valises à Paris.
tassepliableTGV Ayant un frère grand sportif, je lui ai offert le kit du sportif : Un déo fait maison naturel bio et une cannette rechargeable pour se désaltérer version zéro déchet !

deo  canette

Déodorant maison : Bicarbonate de soude (à mettre sur des aisselles humides) et huile essentielle de Palmarosa (1 goutte sur le doigt qu’on passe sur les aisselles)

Cannette achetée chez Alice Delice à Strasbourg (ici sur internet)  

Abonnez-vous au tableau DIY écologique et zero déchet de Ozetips sur Pinterest. Et au  tableau Astuces Zero Déchet de Ozetips sur Pinterest.